Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Chaque génération se croit plus intelligente que la précédente et plus sage que la suivante" G. Orwell.

29 Jan

Hach Winik : les hommes véritables

Publié par M.L  - Catégories :  #Notes de lecture

Hach Winik : les hommes véritables

Pour les rencontrer... Prenez le bus de la petite ville d’Ocasingo, longez le fleuve Usumacinta et accompagnez le photojournaliste Michel Dewever-Plana pour « un voyage de cinq heures sous un soleil de plomb ». C’est là, dans le sud du Mexique, en pleine forêt du Chapias, que les Hach Winik ou « véritables hommes » et leurs divinités résident : une immensité verte, abandonnée depuis mille ans par leurs ancêtres mayas et où les siècles contemporains peinent toujours à se frayer un passage. Grâce à l’appui de deux récits, l’ouvrage s’invite dans l’univers des Indiens Lacandons, « un millier d’âmes »perdu entre « rites traditionnels », « êtres mythiques » et exigences du XXIe siècle. L’œuvre s’ouvre par le témoignage du quotidien de ces vies« semi-nomades », confrontées inévitablement aux principes fondamentaux de toute société moderne, à savoir « conquérir les âmes et de nouveaux consommateurs ». Une nouvelle de Paul Bowles datant de 1949 vient confirmer cette sensation de « crise identitaire profonde ». Retraçant l’arrivée d’un pasteur évangélique américain venu convertir les Hach Winik au christianisme, l’anecdote reflète l’image d’un destin scellé, d’un « bras de fer perdu d’avance face au rouleau compresseur de la modernité ».

Mathieu Lyoen

Commenter cet article

À propos

"Chaque génération se croit plus intelligente que la précédente et plus sage que la suivante" G. Orwell.